Pour signer Appel de Bratislava pour réunir les francs-maçons, cliquez ici (après vous avoir connecté)...

Les fondateurs de la franc-maçonnerie moderne faisaient partie des esprits les plus éclairés de leur temps. Ils ont compris que l'humanité entrait dans une nouvelle période d’évolution à l'échelle planétaire.

Pour faciliter ce passage, ils ont élaboré des outils initiatiques permettant d'aborder avec respect toutes les civilisations passées et présentes, dans le but

- d'accepter la diversité des hommes et des cultures,

- de s'en inspirer,

- de développer l'homme et l'humanité dans l'esprit d'une fraternité universelle.

Cette évolution n'est pas terminée. La franc-maçonnerie est toujours d"actualité. En sommes-nous suffisamment conscients? Sommes-nous dignes de cet héritage?

Les Francs-Maçons peuvent-ils perpétuer leurs divisons à l'époque de la "globalisation", alors que même les églises ont cessé de s’excommunier mutuellement?

Merci de participer à ce débat et de signer Appel de Bratislava.

 

Appel de Bratislava

pour réunir tous les francs-maçons

La franc-maçonnerie moderne perpétue les traditions initiatiques anciennes. Elle a été créée pour promouvoir, en plus, la liberté de pensée et la fraternité universelle dans le respect des différences.

La Constitution d'Anderson de 1723, point de départ de tous les mouvements maçonniques, l'exprime ainsi:

Un maçon est obligé, selon son Ordre, d'obéir à la loi morale et s'il entend bien l'art, il ne sera jamais un athée stupide ni un profane libertin. Quoique dans le vieux temps les maçons fussent obligés d'être de la religion de chaque pays où ils étaient, cependant on juge maintenant qu'il est plus convenable de les obliger seulement à être de la religion dont toutes les honnêtes gens conviennent, en gardant leurs opinions particulières pour eux-mêmes: c'est à dire être des hommes vrais et bons, ou hommes d'honneur et d'honnêteté, peu importe par quel nom ou conviction ils peuvent être distingués; ainsi la maçonnerie devient-elle le Centre de l'Union et le moyen d'établir une étroite et solide amitié parmi des personnes qui auraient dû être à jamais maintenus à distance.

Nous, les francs-maçons, voulons réaliser cet idéal.

En son nom, nous demandons à nos dirigeants élus de surpasser leurs désaccords et de bâtir un pont par-dessus le fossé qui divise les obédiences maçonniques depuis près d'un siècle.

Aussi, nous votons pour la création d'une Confédération Mondiale des Obédiences Maçonniques, libres, indépendantes, égales en droit et fraternelles.
 

loge